Invitation à contribuer au site www.squiggle.be

Squiggle.be reprend plusieurs rubriques mais surtout, celle qui est la plus consultée:

  • Questions/réponses : aux questions même les plus triviales, que se pose le public concernant la psychanalyse, des psychanalystes francophones issus de différentes associations et pays répondent en leur nom d’une manière accessible.

Demande de contribution: L’objectif du mail qui vous a été adressé est de vous demander d’intervenir en rédigeant un court texte (1 à 2 pages) qui répondrait à une des questions « triviales » indiquées ci-dessous.

Concrètement, nous vous demandons de choisir une question dans la liste ci-dessous; au besoin, vous la rédigez autrement ; ou vous rédigez une autre question du même registre. Vous nous confirmez votre participation en nous indiquant l’intitulé de la question et le moment pour lequel vous pensez pouvoir nous adresser votre texte.

Le comité éditorial de Squiggle rassemble Hervé Bridy (Genève), Judith Dupont (Paris), Jean Florence (Bruxelles), Karel Lambers (Leuven), Vincent Magos (Bruxelles), Francis Martens (Bruxelles), David Sahyoun (Beyrouth), Dominique Scarfone (Montréal) et Susann Wolff (Bruxelles).
Contact : squiggle@squiggle.be

Recommandations aux auteurs

  • Le thème
    Le titre de la contribution sera toujours formulé sous forme d’une question « triviale ». Le thème est  issu de la liste ou similaire.
  • L’adresse
    S’adressant au grand public (pas aux collègues !), les textes doivent être très compréhensibles, sans références bibliographiques ni mention à des auteurs (Freud, Lacan, Ferenczi…) et sans termes spécifiques (clivage, narcissisme, l’Autre).
  • La longueur :
    Une à deux pages A4 (Maximum 8.000 signes espaces compris / Dans Word, le menu Outils/Statistiques indique le nombre de signes). Au delà, sur Internet, les textes ne sont pas lus.
  • Le ton:
    Ni scientifique, ni pédagogique ou journalistique… Il s’agit de faire entendre, à la première personne du singulier, sa manière d’être analyste, sa relation à l’analyse, à son/ses analyse/s, à la théorie, aux collègues… 
  • Les mentions:
    Sont mentionnés uniquement les noms et prénoms de l’auteur, la ville et la date de rédaction du texte. S’ils le souhaitent, sont ajoutés l’adresse de leur site web et/ou la référence au dernier ouvrage publié. Tous les auteurs sont psychanalystes ; nous ne mentionnons ni leurs autres titres, ni leur association d’appartenance, ni les autres publications.

Liste de questions (parmi d’autres)
Pour une question, peuvent se côtoyer plusieurs réponses, venant d’auteurs différents et évoquant ainsi des différences de tonalité, de style, voire des divergences théoriques.

  • Comment choisir son psychanalyste ?
  • Quelle est la formation d’un psychanalyste ?
  • Quelle est la différence entre psychanalyse et psychologie ?
  • Quelle est la différence entre psychanalyse et  psychiatrie ?
  • Quelle est la différence entre une psychanalyse et une psychothérapie ?
  • Tout psychanalyste est-il freudien ?
  • Freudien, Lacanien, Jungien, Kleinien… comment s’y retrouver ?
  • Quel intérêt peut on accorder aux rêves ?
  • Finalement, l’inconscient c’est quoi ?
  • Qu’est-ce que le transfert ?
  • Pourquoi les psychanalystes ne donnent-ils pas de conseils ?
  • Quelle est la place de la sexualité dans la psychanalyse ?
  • Tout psychanalyste doit-il être psychanalysé ?
  • La psychanalyse se soucie-t-elle de la guérison ?
  • Y a-t-il compatibilité entre cure psychanalytique et médicaments ?
  • Celui qui va chez un psychanalyste, c’est un patient, un analysé, un analysant ?
  • Quand une psychanalyse est-elle finie ?
  • Combien de temps dure une séance ?
  • La psychanalyse tarit-elle la créativité ?
  • Une psychanalyse, c’est combien de séances par semaine ?
  • Combien de temps dure une analyse ?
  • Psychosomatique, ça veut dire quoi ?
  • Que coûte une séance ?
  • La psychanalyse, c’est une confession ?
  • Une psychanalyse, c’est sur un divan ou face à face dans deux fauteuils ?
  • Quel est l’intérêt de s’allonger sur un divan ?
  • La psychanalyse est-elle une science ?
  • Les psychanalystes sont-ils des gourous ?
  • Les psychanalystes ont-t-ils besoins de maîtres ?
  • La psychanalyse est-elle d’abord une pratique clinique ou une conception de l’homme et de la société ?
  • La psychanalyse est-elle obsédée par le sexe ?
  • La psychanalyse se soucie-t-elle de la santé ou de la normalité ?
  • Les psychanalystes maltraitent-ils les enfants autistes et leur famille ?
  • La psychanalyse est-elle en contradiction avec les neurosciences ?
  • Les effets de la cure psychanalytique sont-ils évaluables?
  • Si je fais une psychanalyse, vais-je divorcer ? perdre la foi ?
  • Est-ce que je risque de me faire endoctriner ?
  • La psychanalyse est-elle compatible avec tout régime politique ?
  • Que penser d’un(e) psychanalyste qui a des relations sexuelles avec son analysant(e)?
  • Pourquoi le psychanalyste parle-t-il si peu ?
  • Les psychanalystes sont-ils pour ou contre
    • les traitement à la méthadone ?
    • le mariage des homosexuels ?
    • l’adoption d’enfants par les couples homosexuels ?
  • C’est quoi un traumatisme ?
  • La psychanalyse est-elle dangereuse pour les enfants ?
  • Qu’est ce que l’association libre ?
  • La psychanalyse, ça marche hors occident ?
  • La psychanalyse peut-elle apporter quelque chose au monde contemporain ?
  • La psychanalyse peut-elle dire quelque chose du politique ?
  • Le psychanalyste peut-il prévoir l’avenir d’une personne ?
  • Est-ce exact que Freud a provoqué le suicide de Viktor Tausk ?
  • Ce que je dis à un psychanalyste reste-il confidentiel ?
  • Que penser du psychanalyste qui lit pendant les séances ?
  • Faut-il payer toutes les séances, même quand on a un empêchement majeur ?
  • La psychanalyse peut-elle quelque chose pour la psychose ?
  • Etc… [Votre question]

 

La liste des questions, mise à jour, reprenant également les liens vers les auteurs ayant déjà écrit un texte se trouve à l’adresse http://www.squiggle.be/liste