Comme une nostalgie de divan

Du divan, aussi curieux que cela puisse paraître, je garde le souvenir d’une sorte de « villégiature ». Un souvenir printanier sur fond de ciel bleu. Une image de liberté – de vacances, au sens où l’on est vacant, enfin disponible pour soi. Ce qui n’est guère possible...