Le référendum sur la statue de Freud à Prague 1 n’a pas intéressé les citoyens.

Aktualne | 14-4-2007 | Traduction Martin Pertras

Le référendum des rues sur la question de l’emplacement de la statue du fondateur de la psychanalyse de Sigmund Freud au lieu-dit Petite-Place-aux-chèvres (ou aussi Terrain des chèvres) à Prague 1, n’a rencontré qu’une très basse participation. Seulement un peu plus d’un vingtième de citoyens des environs ont pris part au vote. Parmi eux, trois quarts se sont prononcés contre l’emplacement de la statue, selon le communiqué à la presse transmis par le maire de Prague 1 Petr Hejma (ODS (1). Malgré le fait que le référendum n’est valide qu’à partir d’une participation de plus de la moitié d’électeurs, la mairie entend imposer l’avis des gens.

« Je communiquerai le résultat au maire de Prague Pavel Bém. Nous allons présenter d’une manière ou d’une autre l’opinion négative et mettre un plus grand accent sur la non-installation de cette statue », a déclaré le maire de Prague 1. Le conseil communal exprimera sa position la semaine prochaine où on connaîtra aussi les résultats officiels du vote.

 

Les représentants de la mairie ont été surpris de la maigre participation des citoyens au référendum des rues. Seuls 258 citoyens se sont déplacés, à peu près 5,7 pourcent d’électeurs. Malgré cela l’administration va continuer ces consultations de la population sur les affaires locales, a déclaré l’échevin Filip Dvorak (ODS). (2)

La statue de Michal Gabriel dont le coût global est approximativement un million de couronnes (3) représente le scientifique assis derrière son bureau sur lequel est placé un autre bureau avec un personnage assis. Selon les critiques la statue est bonne, mais devrait être installée ailleurs.

(1) Parti civique démocrate (Centre droit)

(2) Le nombre total d’électeurs à Prague 1(centre ville) est de 4 488. Il y avait 52 voix pour, 253 contre, 3 nuls.

(3)Environ 36.000 euros