Une rubrique Livres, pourquoi ?

Une rubrique livre sur Squiggle peut avoir quelque chose de paradoxal. En effet, il est d’usage de déconseiller des lectures psychanalytiques aux analysants ou à ceux qui envisagent une analyse. Pourquoi ? Parce que pour le patient, les recherches théoriques viennent trop souvent barrer la vraie connaissance, celle qui vient de l’inconscient, propre au sujet. Car l’inconscient relève bien d’une connaissance dont le patient dispose, mais a son insu. Une grande partie du travail analytique viendra le lui rendre plus familier, lui permettre de s’y sensibiliser, de l’apprivoiser… Et c’est fort de cette connaissance, bien éloignée des théories, qu’il sera à même de se relancer.

Mais alors, quels livres pourraient le mieux accompagner cette exploration?
Des romans sans doute… Depuis toujours les analystes reconnaissent leur dette aux romanciers. Freud remerciant Zweig de sa « plongée dans la vie intérieure des hommes démoniaques » et Lacan indiquant « Marguerite Duras sait sans moi ce que j’enseigne ».
Dans ce registre, je pense à une des mes dernières lectures, "Lignes de faille" de Nancy Huston qui évoque tellement bien ce qui peut circuler entre les générations. Il en est bien d’autres… Mais il faudrait citer tant de romans – si pas tout ce qui réellement fait littérature – que cela n’a plus vraiment de sens d’y consacrer les pages d’un site dédié à la psychanalyse.

Une seconde approche serait de s’orienter vers des récits, des témoignages de rencontre que des auteurs ont effectué avec la psychanalyse, avec un psychanalyste. Le plus célèbre de ces livres est certainement "Les mots pour le dire " de Marie Cardinal. Je pense également a cet extraordinaire texte de  Fritz Zorn, "Mars ", dans lequel l’auteur s’ interroge sur le cancer qui est en train de se développer et qui finira d’ailleurs par l’emporter. Cette réflexion sur sa maladie acquiert un tel effet de vérité sur l’auteur (et le lecteur) qu’ on se trouve bien en présence d’un cheminement psychanalytique. De tels livres, il en existe , hélas fort peu, peu et leur recensement sur Squiggle serait une bien belle initiative.

Parfois, des auteurs rédigent un essai d’orientation psychanalytique à l’attention du grand public ou de ceux qui souhaitent se pencher sur une question. Des textes aussi différents que "Adultères" de Aldo Naouiri ou "La sauvagerie maternelle " d’Anne Dufourmantelle, qui ont le bonheur de s’éloigner d’ une théorie trop bien charpentée laissent alors au lecteur l’espace pour méditer, pour penser à sa propre vie.

Restent enfin les livres de psychanalyse, ils s’adressent le plus souvent aux analystes eux même et méritent donc avant tout d’être recensés sur des sites spécifiques tels Oedipe.org ou oedipelesalon.com. Nous les reprendrons parfois ici quand nous avons le sentiment qu’ils peuvent également apporter un certain éclairage à l’homme de la rue (ou a l’étudiant intéressé par la psychanalyse)

Faut-il des critiques originales ? Pas nécessairement. Squiggle peut être compris comme une revue mais aussi comme un carrefour, un lieu où pourraient se retrouver des notes de lectures en provenance de lecteurs et de sites les plus divers. Rassemblés sur Squiggle, ils marqueraient ainsi leur lien à la psychanalyse mais aussi les liens vers leurs sites d’origine, vers lecteurs grand public ou spécialiste, rappelant ainsi leur appartenance multiple, leur voisinage avec d’ autres disciplines : littérature, anthropologie, philosophie,…
Dans cet état d’esprit, les personnes désireuses de publier sur Squiggle leur présentation d’un livre peuvent contacter les animateurs de cette rubrique "Livres" en cliquant sur leur nom.

VM