Aller chez un médecin psychanalyste est devenu de plus en plus courant à Nanjing

Selon une étude menée récemment sur l’équilibre mental des Nankinois et le mécanisme de prévention des troubles psychologiques à Nanjing, la fréquence des problèmes psychologiques chez les habitants de Nanjing est inférieure au niveau moyen du pays.

Une enquête porte-à-porte a été menée à cet égard parmi 500 habitants de 18 à 82 ans à Nanjing pendant une période d’un an. Selon l’enquête, 49,7% des Nankinois ont conscience de troubles d’ordre psychologique, mais 12,5% seulement avouent avoir eux mêmes des problèmes psychologiques. Ce dernier chiffre est inférieur au taux moyen du pays qui est de 15%. En outre, la proportion des Nankinois qui ont l’habitude de s’adresser à des établissements professionnels pour résoudre leurs problèmes psychologiques s’élève à 4,8%, soit 3,8 fois de plus qu’il y a 10 ans.

Au cours de ces dernières années, les établissements d’enseignement de Nanjing ont intégré à leurs programmes l’étude de la psychologie, alors que les quartiers résidentiels, les hôpitaux et les établissements sociaux offrent à présent des services de consultation en psychanalyse. Bon nombre d’écoles primaires et secondaires de Nanjing ont engagé des psychologues pédiatres comme enseignants pour dispenser chaque semaine des cours d’aide psychologique aux écoliers qui en ont besoin. De nombreux Nankinois ont compris qu’il fallait consulter un médecin psychanalyste pour résoudre ses problèmes psychologiques. Le marché des services de consultation en psychanalyse est devenu de plus en plus grand à Nanjing.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne